Cette chronique s’attachera à évoquer la folie au cinéma en abordant plusieurs œuvres iconiques pour certains, anecdotiques pour d’autres, toutes, mettant en scène différentes formes et états de folie.
nous aborderons ici quelques exemples non exhaustifs de la culture cinématographique générale et ne nous appesantirons guère sur les foires à la torture, épreuves de rédemption, snuff cannibal holocauste et autres délices affiliés hardgore et j’en passe. Ceci étant dit, aucun des films mentionnés ici n’est adapté à un jeune public (violence verbale, physique, psychologique).

×

Panier